3d ecole_238162648

L’utilité de l’impression 3D n’est plus à démontrer. Ses champs d’application sont larges.

De nombreux domaines tels que le domaine médical, l’aéronautique, l’art ou encore l’automobile ont depuis longtemps compris son potentiel.

Cette technique permettant d’imprimer un objet par dépôt de matière couche par couche à partir d’un fichier CAO a investi les entreprises, les Fablab mais aussi les foyers.

Mais qu’en est-il des écoles ?

En Chine, le gouvernement a pris la décision d’équiper 400 000 écoles d’imprimantes 3D dans les deux prochaines années, et en Grande Bretagne, 21 écoles ont été équipées d’une imprimante 3D entre 2012 et 2013.

Non seulement l’impression 3D permet de sensibiliser le jeune public à une technologie qui va fortement se développer dans les prochaines années, mais cela leur permet également d’aborder les matières enseignées selon une toute nouvelle approche.

En effet, une imprimante 3D permet de donner une autre dimension à l’enseignement.

Dans le cadre des matières scientifiques, notamment la biologie et la  chimie, les élèves peuvent grâce à l’impression 3D passer de la théorie physique à la mise en pratique. En mathématiques, ils peuvent mieux visualiser certaines figures géométriques en trois dimensions, et ainsi mieux les comprendre. En ce qui concerne les matières artistiques comme l’art plastique, les possibilités qu’offre cette technologie sont infinies. Elle permet de stimuler la créativité.

Grâce à ce nouvel outil pédagogique, les cours prennent du relief et deviennent beaucoup plus ludiques et attractifs pour les élèves.

En France, l’impression 3D fait timidement son apparition dans l’enseignement. Les collèges commencent à s’équiper, notamment pour leurs cours de technologie.

La révolution 3D est en marche. Il est important que la jeune génération puisse s’approprier et acquérir les connaissances pour maitriser l’impression 3D.

Share Button