Un nez imprimé en 16 minutes

iTélé – le 14 août 2015

Impression 3D : un nez imprimé en seulement 16 minutes – Le 14/08/2015 à 7:00

 

En suisse, des chercheurs ont imprimé un nez à base de cartilage humain en seulement 16 minutes. Cette technologie permet de remplacer les implants actuels en silicone, pour lesquels les risques de rejet sont importants. Conçu à base de polymères et de cartilage, le greffon est le fruit d’une modélisation informatique et d’une impression de matière vitale cellulaire couche après couche selon des données numériques précises. Reste que le coût de fabrication de ce greffon est élevé. Quant à envisager l’impression 3D d’organes vivants, ce n’est pas pour tout de suite ! Les organes sont éminemment plus complexes à imprimer que le cartilage à cause de leur besoin en irrigation sanguine.

 

 

Le premier médicament imprimé en 3D sera commercialisé en 2016

Imprimer en 3D.net – le 14 août 2015

Même composition mais procédé de fabrication différent, la FDA a autorisé le laboratoire américain Aprecia à commercialiser le médicament Spritam (contre les crises d’épilepsie) sous sa forme imprimée en 3D.

L’imprimante dépose la substance active couche à après couche afin de constituer le comprimé, qui auparavant était compressé.

Outre l’exploit technique, le résultat obtenu est un comprimé encore plus poreux qui se dissout dans l’eau en un temps record : seulement 4 secondes !

Sur le long terme, ce nouveau procédé de fabrication (breveté par Aprecia) pourrait permettre de personnaliser la composition des médicaments en fonction de chaque patient afin de délivrer des traitements totalement efficaces et adaptés.

Share Button